Les microalgues constituent une source indispensable de nourriture en aquaculture et sont une source potentielle de molécules originales, qu'elles soient d'origine naturelle ou produites par expression recombinante.

Le développement récent des biotechnologies marines, la découverte d'une gigantesque pharmacopée et le développement d'énergies marines renouvelables démontrent que l'homme peut valoriser les biens et services de l'Océan par le biais des technologies nouvelles. Cette mise en valeur des ressources marines nécessite une approche intégrée avec une adaptation non seulement technique, mais aussi sociale et politique afin d'assurer la soutenabilité des filières de production et de minimiser leurs empreintes écologiques. 

L’accès aux ressources marines constitue un enjeu économique et un défi technologique majeur. L’océan est un réservoir de richesses stratégiques, car essentielles aux industries ainsi qu’à notre mode de vie et de consommation.

 

La croissance de 30% des besoins énergétiques d’ici 2030 et le développement  attendu des ressources marines minérales et biologiques conduit à la course entre Etats pour la prospection dans les fonds marins de la Haute Mer et crée des nombreux conflits pour l’appropriation d’espaces maritimes.

Les progrès technologiques et scientifiques ont permis de découvrir au fond des mers des ressources minérales : les nodules, et plus récemment les encroûtements et les sulfures.

 

On y trouve comme éléments majeurs : baryum, cobalt, cuivre, fer, manganèse, nickel, plomb, silice, zinc, ainsi que des métaux précieux, des diamants et les fameuses terres rares.

Les bioressources marines désignent les produits, coproduits et sous-produits de la pêche et de l’aquaculture, les organismes marins, les champignons et les halophytes.

 

Leur valorisation, de la production à la transformation, a de multiples applications : nutritions humaine et animale, agriculture, santé, cosmétique, chimie, etc., des industries en pleine croissance.

 

La valorisation suscite de nombreuses innovations et collaborations et l’émergence d'opportunités nouvelles.

 

Les bioressources marines représentent aujourd’hui une faible part de notre économie maritime, mais elles devraient se développer dans les prochaines décennies pour répondre aux défis du XXIe siècle.

 

 

Pour les biotechnologies marines, l'enjeu est d'enrichir les connaissances sur la biodiversité marine 

 

Les biotechnologies bleues, en s’appuyant sur une recherche forte, présentent un potentiel de développement considérable.

 

Les biotechnologies bleues, issues de la connaissance de la biodiversité marine, ont des applications dans des domaines comme la santé, la cosmétique, la nutraceutique ou les marchés de masse comme la chimie verte, l’alimentation animale voire les bioénergies.

Le projet Aligator (Algues Innovation Guingamp Trégor), porté par la Technopole Anticipa Lannion-Trégor et le CEVA, vise à apporter aux entreprises du territoire des informations très pointues sur 50 algues bretonnes pour générer des pistes d'innovation.

A Lannilis, dans le Finistère Nord, Michel Izard, boulanger nous fais découvrir ses recettes, et en particulier le pain au plancton.

Brochure capbiotech

  • Twitter Clean
  • w-facebook

2014 guy jourden created with Wix.com

      Accueil                        Activités Mer                         Collectif Mer                 Energies Marines                Contacts

energies de la mer cgt mer bretagne

2014 guy jourden created with Wix.com

atlas cgt mer bretagne