Depuis la loi de décentralisation du 13 août 2004, il convient de différencier deux types de ports de commerce :

 

- les ports de commerce les plus importants, "grands ports maritimes", qui sont sous la responsabilité de l'État.

 

- la gestion des autres ports relève, en application des lois de décentralisation, des collectivités locales, territoriales ou de leurs groupements.

 

Leur exploitation est confiée, par le biais de contrats de concession, généralement aux chambres de commerce et d'industrie.

 

Seule cette seconde catégorie de ports est présente en Bretagne.

 

Le Conseil régional de Bretagne, par exemple, a la charge des ports de Saint-Malo, Brest et Lorient.

 

Deux types de trafic intéressent les ports de commerce bretons : le transport de marchandises et le transport de voyageurs.

 

Le Bretagne compte 13 ports de commerce :

 

 

Les activités des ports  :

 

  • services aux navires : pilotage, remorquage, avitaillement (approvisionnement pour le fonctionnement, l'entretien ou la vie à bord)...

  • services aux marchandises : manutention pour le chargement et le déchargement

  • fonctions commerciales liées au transport maritime et au commerce international : agents maritimes, logisticiens, transitaires, consignataires...

 

En 2012, le trafic marchandises total s'est élevé à 8, 297 millions de tonnes . Plus de 3,9 millions de passagers  ont transe habituellement par les ports de la péninsule bretonne au cours de la même année.

 

LE TRAFIC MARCHANDISES 2012

 

Les trois principaux port de trafic de marchandises sont Saint-Malo, Brest et Lorient qui réalisent 84 % du trafic total de la région. Brest occupe la première place avec 3 033 475 tonnes de marchandises.

Les 3/4 des échanges concernent la France et l'Union Européenne.

Les produits agricoles et alimentaires occupent la part la plus importante des tonnages transportés (35%) devant les produits énergétiques (24 %) puis les minerais, la métallurgie et les matériaux de construction (18 %).

 

LE TRANSPORT MARITIME DE VOYAGEURS en 2012

 

Répartition des trafics voyageurs en Bretagne (en milliers de voyageurs) :

 

  • trafic trans-Manche vers la Grande-Bretagne et l'Irlande au départ de Saint-Malo et Roscoff : 504

  • desserte des îles anglo-normandes : 402

  • escales de navires de croisière dans les ports de Brest, Lorient, Roscoff, Saint-Malo et Concarneau : 26

  • trafic côtier et rade : 228

 

La desserte des îles du Ponant compte quant à elle près de 2 millions de voyageurs.

Sur les 2750 Km du littoral, la Bretagne abrite une centaine de ports de plaisance et d’espaces de mouillages organisés. De plus ou moins grandes capacités, ils offrent des services variés.

 

Les ports de plaisance de Bretagne sont gérés, soit directement par des communes, soit en Régie Autonome, en Société d’Economie Mixte ou par les Chambres de Commerce et d’Industrie. Un seul est du ressort d’une gestion privée.

L'IDC (International Dockworkers Council) - Conseil International des Dockers) est une organisation formée par des syndicats de travailleurs portuaires du monde entier. Ses fondements le définissent comme une organisation de classe travailleuse, unitaire, indépendante, démocratique, représentative et dont les décisions sont prises par une assemblée.

Commission d'enquête publique
AVIS FAVORABLE POUR LE PROJET DE DÉVELOPPEMENT DU PORT DE BREST

Après l’avis favorable sans réserve rendu par la commission d’enquête publique, le public a maintenant une année pour consulter le rapport qui présente le projet de développement du port de Brest.

 

Voir site Région Bretagne

  • Twitter Clean
  • w-facebook

2014 guy jourden created with Wix.com

      Accueil                        Activités Mer                         Collectif Mer                 Energies Marines                Contacts

energies de la mer cgt mer bretagne

2014 guy jourden created with Wix.com

atlas cgt mer bretagne